Compagnie Pas de Loup
Présentation

Basée à Autrans en Région Rhône-Alpes, la Compagnie Pas de Loup est co-dirigée artistiquement par le binôme Isabelle Raquin et Nicolas Lanier.
La compagnie Pas de Loup est soutenue par le Département de l’Isère.
La compagnie crée et diffuse depuis 15 ans des formes chorégraphiques hybrides mêlant objets du quotidien et danse contemporaine. Elle rayonne par cette démarche et est reconnue en France sur le territoire national, auprès de différents publics et institutions culturelles.
Elle a forgé son identité en travaillant le langage non-verbal, en souhaitant placer le sensible, l’imagination, le corps en mouvement dans une résonance. Ses spectacles sont polyglottes. Ils cherchent à capter la résonance entre différents langages, plus ou moins présents, selon la nature de la création : ceux du mouvement et de la danse contemporaine, ceux des arts plastiques au travers des installations et de l’utilisation détournée de l’objet et ceux du traitement musical de l’environnement sonore.
Le tissage avec ces formes sensibles permet de mettre en action la variété des imaginaires, réflexions, sensibilités sous des angles différents. Il s’agit de les laisser se combiner, entrer en résonance ou dissonance afin que se révèle là où il n’y a pas de mot.
A travers une dizaine de pièces, une attention est dédiée à la nécessité de la structure et de la construction dramatique même si elle n’est pas nécessairement narrative. Après six créations chorégraphiques, gestuelles et musicales (« _Poussières..._ », « _Les quatre volontés_ », « _Chuchotements de zèbres dans mon frigo_ » , les deux versions de« _L’aire glacière_ » la seconde étant dédiée au très jeune public) et "CARAVANE", "Changement d’échelle", la compagnie confirme sa volonté d’orienter son travail auprès d’un public transgénérationnel avec la création 2020 : ESCABELLE.

La compagnie anime par ailleurs, des ateliers de pratiques artistiques porté par l’envie de faire partager l’ univers de ses diverses créations par le biais de l’objet, du son, de la danse.
Elle conduit régulièrement des formations à l’adresse d’enseignants et conseillers pédagogiques de l’Académie de l’Isère.
Dans un monde où l’univers virtuel prend une place de plus en plus prédominante, la question du corps en mouvement dans sa dimension poétique et sensible est plus que jamais essentielle.
Sensibiliser aux facultés sensitives, à l’originalité, à la capacité d’abstraction et de transformation, telles sont les intentions qui soutiennent nos démarches de transmission.